Consulter un psychologue en urgence


ELODIE CHOPARD, psychothérapeute/

psychanalyste Paris 9è


  • Contacter votre psychothérapeute pour prendre un rv au 06.87.22.53.40


  • Tarif des consultations à définir ensemble lors de la première séance. Me contacter pour toutes précisions.


  • Localité, je vous reçois à Paris 9è, métro Pigalle, Saint Georges au 10, rue Alfred Stevens 75009 Paris


Vous souffrez et vous souhaitez rencontrer un clinicien sur Paris ?

Durant le confinement, une psychothérapie par téléphone peut être engagée en contactant le 06.87.22.53.40.

En cette période de pandémie, ma consultation reste accessible aux personnes qui le souhaitent dans le 9e arrondissement de Paris. Toutefois, si vous ne pouvez vous déplacer, je vous propose d'engager une psychothérapie à distance par téléphone.

Le RPH-École de psychanalyse forme les cliniciens du réseau à manier la dynamique du transfert par téléphone, depuis de plusieurs années. 

(L'ouvrage La clinique au bout du fil., "L'aide psychologique par téléphone en question" par Aurélie Capobianco et Julie Gonzalez publié au P.U.F en 2012 est accessible par le lien en bas de l'article.)

De nombreux patients sont déjà engagés dans une cure à distance, soit parce qu’ils la poursuivent suite à un déménagement, une mutation professionnelle par exemple. Soit, qu'ils m'ont contacté depuis l’étranger ou la province. Encore, s'ils se trouvent à mobilité réduite ou confinés pour raison médicale. En effet, depuis le dernier confinement plusieurs patients ayant débuté leur cure à distance viennent aujourd’hui me rencontrer sur place.

La méthode qui sous-tend le travail psychothérapeutique à distance reste la même qu'en face à face. Le patient qui appelle est invité à respecter la règle fondamentale de la libre association de ses pensées, de son corps et de ses rêves. Il cherche, comme en présentiel, des voies possibles pour construire une solution dans son existence et explorer les pensées causes de sa souffrance

Je me tiens disponible pour répondre à votre appel du lundi au samedi de 8h à 20h30 en contactant le 06.87.22.53.40.

Rencontrer un psycho-thérapeute pour dépression sur Paris 

Soigner le trouble dépressif par la psychothérapie avec un psychologue clinicien :

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 25 % de la population mondiale souffre de dépression ou d'anxiété chaque année. En France, la prévalence du trouble dépressif majeur en population générale était d’environ 8% dans les années 2000 et semble avoir augmenté à 10% dans les années 2010.[1] En consultation, nombreux sont ceux qui souffrent quotidiennement de cet état de tempête psychique en famille, en couple ou dans leur vie professionnelle. Dès lors, s’engager dans une psychothérapie permet d’apaiser le vécu quotidien et d’envisager l’existence autrement.

 

En effet, la dépression se manifeste par une forte douleur morale qui teinte la vie de noirceur. Les reproches contre soi-même, la tristesse et les pleurs en sont par exemple la manifestation quotidienne chez l’adulte comme chez l’enfant et l’adolescent. Elle s’associe parfois à des pensées suicidaires, au vécu d’échec dans la vie sociale et professionnelle, à une perte d’appétit ou, au contraire, à des conduites alimentaires frénétiques. Durant ces états de crise, l’être qui ne parvient plus à se projeter dans l’avenir se malmène physiquement et nourri un vécu de culpabilité dans la répétition de conduites auto-agressives

 

Les motifs du trouble dépressif majeur font parti de l’histoire singulière de chacun et, attestent toujours d’une souffrance psychique dans l’impasse. Alors, lorsque les sentiments douloureux de désespoir n’ont pas trouvé la voie de la parole, la rumination mentale envahit les pensées et empêche d’agir. 

 

Lorsqu’un être s’engage à venir rencontrer un psychothérapeute, il ouvre une voie possible vers l’apaisement de sa souffrance et retrouve progressivement son dynamisme. Le paradoxe, souvent relevé par les patients eux-mêmes, concerne à la fois leur souffrance quotidienne et la passion avec laquelle ils continuent de vouloir l’ignorer. Certains diront par exemple « je souffre oui, mais je ne préfères pas en chercher la cause » ou « à quoi bon essayer de me comprendre, j’ai toujours été dépressif et je ne me vois pas être autrement ». Il en va pourtant d’un acte de courage de la part de celles et ceux qui viennent me rencontrer pour s’affronter à leur souffrance. Mais, les êtres se reconnaissent plus volontiers dans leurs incapacités à faire évoluer une situation qu’à s’en départir.

Pourtant, les avancées dans l’existence tout au long d’une psychothérapie voir d’une psychanalyse sont nombreuses : apaisement des tensions dans le couple, des conflits entre parents et enfants, accès à une vie amoureuse, etc. La pratique psychothérapeutique est une clinique de l’espérance qui vise la levée de la conflictualité psychique et de ses avatars (sentiment de culpabilité, perte de confiance en soi, souffrance organique et corporelle, vécu émotionnel de colère, etc.)

 

Si vous pensez souffrir de certains symptômes de la dépression et souhaitez rencontrer un professionnel, je me tiens à votre disposition au 06.87.22.53.40 et vous accueille sur rendez-vous du lundi au samedi dans ma consultation du 9è arrondissement de Paris


[1] Dr guillaume FOND Marseille Univ, Faculté de Médecine - Secteur Timone, EA 3279 : CEReSS - Centre d'Etude et de Recherche sur les Services de Santé et la Qualité de vie, 27 Boulevard Jean Moulin, 13005 Marseille, France. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S07554982183048